Vous êtes ici:

Quelques éléments à connaître sur le financement de votre projet immobilier

Vous avez enfin la possibilité de financer un achat de bien immobilier et vous vous sentez prêt. Mais il faut savoir que le financement de ce genre de projet ne se décide pas sur un coup de tête. Il est fort probable que vous optiez pour un crédit hypothécaire pour réaliser votre rêve. Découvrez tous les points importants sur lesquels se pencher avant de sauter le pas.

La capacité d’emprunt

Cette notion doit être clairement précisée avant de contracter un crédit. Vous devez savoir que la capacité d’emprunt est le montant des mensualités que vous pouvez vous permettre de rembourser. Cette somme équivaut à pas plus de 40 % de vos revenus. Il y a aussi un montant minimal appelé le minimum vital qui vous permettra de vivre correctement. Cette somme est de 1 000 € pour une personne seule et 1 200 € pour un couple.

Le calcul de cette somme vous permet de vous fixer dès le début sur les montants approximatifs de votre crédit. Pour le calculer, additionnez toutes vos sources de revenus et multipliez par 0,33. Si vous avez d’autres crédits en cours, il faut les soustraire du montant de vos revenus. Le calcul peut aussi se faire sur les simulateurs en ligne.

Le taux et les modalités du crédit

Il existe différents types de taux sur le marché. Il y a les taux fixes et les taux variables. Pour vous donner une idée, le taux fixe permet de rembourser une mensualité fixe pendant toute la durée du crédit. Par contre le taux variable est, comme son nom l’indique, relié à des mensualités qui peuvent changer. Il se peut que les crédits à taux variables soient plus intéressants au moment de contracter votre crédit. Mais attention, il est probable que dans un avenir proche, le taux augmente rapidement.

Concernant la durée du crédit, il varie entre 10 et 30 ans. Pour un crédit hypothécaire, la durée moyenne est de 25 ans. Plus vous contractez sur une longue durée, plus les mensualités peuvent baisser et plus le montant du crédit peut être élevé. Mais vérifiez toujours votre tableau d’amortissement sur les simulateurs. Il ne faut pas que le coût total des intérêts soit trop élevé. Par ailleurs, il est aussi possible de réaliser un crédit en plusieurs morceaux. Avec un crédit hypothécaire contracté en plusieurs conventions, vous pouvez diminuer les mensualités dans la seconde tranche.

Les conseillers et la région de l’achat

Il est plus prudent de se renseigner sur les régions dans lesquelles vous voulez investir. Les taux du montant du droit d’enregistrement varient selon la région. En Belgique, il est exigé de le payer lors de l’achat même du bien. C’est pour cela qu’il est important de connaître à l’avance la région dans laquelle vous allez effectuer votre achat.

Avec les simulateurs en ligne, vous pouvez obtenir des informations qui vous seront utiles. Mais pour les conseils personnels et l’analyse de votre situation, rien ne vaut l’avis d’un professionnel. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers votre banquier. Selon votre situation, il peut vous faire une offre. Vous pouvez aussi opter pour un courtier. Il sera très bien placé pour vous diriger vers les établissements qui répondent au mieux à vos besoins.